CIMG0084Une ferme est, au sens propre, une exploitation agricole exploitée sous le régime du fermage.

"Marx Farm Truck" by Marx
Tin litho and plastic battery-op bump 'n go w/tricky action, 11" long.
1965.

Son gérant et/ou sa gérante est le/la fermier/ère : locataire, il ou elle paie un loyer, le fermage, au propriétaire, qui lui afferme les terres et les bâtiments d’habitation et d’exploitation.

Le terme s'est en fait généralisé pour désigner toute exploitation agricole, quel que soit le statut de l'exploitant, propriétaire ou locataire. Il désigne aussi, plus spécifiquement, les bâtiments d'exploitation abritant les machines agricoles, les cheptels animaliers, les produits agricoles et l'habitat.

Selon les régions, la ferme peut avoir une activité diversifiée (polyculture-élevage) ou au contraire plus ou moins spécialisée dans un domaine particulier (céréaliculture, viticulture, arboriculture fruitière, maraîchage ou horticulture, etc.).

CIMG0095Lorsque la ferme transforme et commercialise elle-même ses produits, tels que fromages, produits laitiers, volailles, œufs, charcuterie, fruits et légumes, confiture, vin ou cidre, laine..., on parle de « produits fermiers ». La commercialisation se fait en règle générale selon un circuit court (vente directe à la ferme, marché, commerce local).

Fermes traditionnelles

Selon les pays, selon les productions auxquelles elles étaient destinées, les fermes ont adopté au fil des siècles une configuration fonctionnelle permettant une vie en autarcie avec utilisation des petits cours d'eau ou des éoliennes pour l'énergie nécessaire au puisage de l'eau.

En Europe et en Asie, certaines fermes étaient fortifiées, voire entourées d'un fossé en eau.

CIMG0086Avant l'adduction d'eau, la ferme était souvent accolée à une rivière, un étang ou, dans les zones argileuses, à une ou plusieurs mares (résultant parfois du trou creusé pour en tirer la terre qui avait servi à élever les murs de terre crue ou à produire le torchis).

Transformées parfois en résidences secondaires, ces fermes traditionnelles perdent souvent leur authenticité architecturale dont les premières causes sont:

- le percement de fenêtres disproportionnées et/ou mal placées.
- le remplacement de la charpente, de la couverture de toit par des matériaux moderne ou bon marché.
- le grattage des enduits de protection pour faire apparaître le "squelette" du bâtiment.

Certaines peuvent être classées pour des raisons patrimoniales et paysagères (architecture vernaculaire).

- Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Ferme_(agriculture -